Daisuke Yokota

Le Café de Flore et la galerie Jean-Kenta Gauthier sont heureux d’annoncer l’exposition Daisuke Yokota / Raphaël Dallaporta : Formes de l’Abstrait. L’exposition associe deux ensembles d’oeuvres articulés autour de la distance qui en photographie sépare l’abstraction de la figuration: les objets photographiques de la série Covariance (2015) de Raphaël Dallaporta, inéluctablement figuratifs, se révèlent être des abstractions mathématiques, alors que les photographies solarisées de la série Inversion (2015) de Daisuke Yokota, à première vue abstraites, dévoilent en grande partie des corps, des natures mortes, des paysages.

Les photographies solarisées de la série Inversion (2015) de Daisuke Yokota, né au Japon en 1983, sont le fruit de superpositions et manipulations de photographies réalisées par l’artiste dans le passé. L’artiste, dont l’oeuvre propose une réflexion dense sur la mémoire humaine, superpose des couches d’images comme une métaphore de ses souvenirs à l’épreuve du temps, des expériences, et de l’émanation de nouveaux souvenirs. De prime abord abstraites, ces images se révèlent, après contemplation, en grande partie des corps, des natures mortes, des paysages. Raphaël Dallaporta, né en France en 1980, développe quant à lui une pratique artistique fondée sur un dialogue avec des chercheurs internationaux, et qui offre une cohésion insolite entre histoire, sciences et art. Ses travaux interrogent les conditions de nos existences et les destinées de nos vies, en redéfinissant le rôle de l’artiste et le statut de son geste dans le monde actuel.

L’oeuvre Covariance (2015) a été conçue avec le mathématicien français Alexandre Brouste. Ces images qui s’apparentent à des morceaux de nuages dans un ciel cosmique, sont formées en exploitant des formules mathématiques intégrant un principe aléatoire de covariance.

La conjonction des oeuvres contemplatives de Daisuke Yokota et Raphaël Dallaporta invite le visiteur à interroger la frontière entre le figuratif et l’abstrait, entre l’observation et l’imagination.

SUR UNE PROPOSITION D’EMMANUELLE DE L’ECOTAIS

Galerie Jean-Kenta Gauthier

 

 

Le café de Flore, 172 boulevard Saint-Germain 75006 Paris