Henrik Purienne

Né en Afrique du Sud

Vit et travaille à Los Angeles

En 2009, Purienne fonde Mirage magazine avec Frank Rocholl, un magazine indépendant de mode et culture inspiré par l’esthétique et l’hédonisme des années 60 et 70s. Les sujets des photographies sont liés à une esthétique intemporelle: l’architecture, l’art et le design se mêlent et font référence à l’utopie oubliée, le héros méconnu ou encore le plateau de cinéma. Le contenu éditorial documente et reflète la relation entre le photographe et sa muse. Les thèmes de l’été, du soleil, la jeunesse, la liberté et la rébellion sont récurrents dans le travail de Purienne.

Henrik Purienne édite son premier livre avec comme sujet son amie et modèle Sonja van den Heever. L’image de Purienne est imprégnée par un immense désir, elle est le point de rencontre entre l’imagination et la réalité: l’art et l’érotisme sont des compagnons, le sujet sexualisé et la nudité dans l’image ont toujours été. Henrik Purienne photographie des jeunes femmes saines, fortes aux visages naturels, les cheveux aux vents.

Avec Holiday, son deuxième volume de photographies, Purienne présente une série de voyages, en compagnie de ses amis et de ses petites amies. Il capture son pays d’origine, l’Afrique du sud, mais aussi la Méditerranée et enfin sa terre d’adoption, Los Angeles. Photographié uniquement dans des formats 35mm, l’image de Purienne présente des imperfections qui donnent une impression de sophistication à son image, le résultat de sa photo est une réminiscence du passé mais aussi du futur.

 

Maison Kitsuné, 38 rue Madame, 75006 Paris