Anaïd Demir Flower Power 

Inspirée par l’esprit bohème qui exhale le long des couloirs du mythique Hôtel La Louisiane, l’équivalent du Chelsea Hotel à New York, l’exposition «Flower Power» rend hommage à une époque où la révolution se jouait à coup de cols pelle-à- tarte, de pattes d’eph, de calumets fumants et surtout de fleurs.

Dans quelques-unes des chambres de l’hôtel La Louisiane, réunis sous la bannière du célèbre slogan hippie « Flower Power », six artistes contemporains ravivent à leur manière les couleurs des années 60-70. Psyké, fleuri, hippie et happy, c’est la fleur au fusil que l’on découvre les œuvres Martine Aballéa, Pierre Joseph, Vidya Gastaldon, Hsia-Fei-Chang et Frank Perrin, Suzanne Husky, Sophie Kitching... le long de notre visite. Pour marquer la proximité avec l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, les jeunes artistes de l’atelier de Nathalie Talec participent activement à l’évènement par des actions et autres installations dans l’hôtel.

Côté historique, Fred Elalouf nous présente quelques pièces de sa collection d’affiches psychédéliques de l’époque.
Une exposition qui fleure bon la révolution créative.

LA LOUISIANE

60 rue de Seine, 75006 Paris