Nan Goldin

Nan Goldin est née en 1953 à Washington, États-Unis. Elle vit et travaille entre Londres et Paris.

« Je veux montrer exactement à quoi mon monde ressemble, sans glamour, sans glorification » : la photographe américaine Nan Goldin s’y est employée toute sa vie. En faisant de l’intimité un sujet en soi, elle a documenté son quotidien et a témoigné d’une génération qui a vécu intensément. Ses clichés attestent de rires et de larmes, de soirées et d’enterrements, de coups portés par des hommes violents, de la drogue qui ne comble plus tout et du sida qui fauche implacablement la jeunesse. Souvent présentées sous forme d’installations photographiques intitulées Grids (« grilles ») ses photographies font perdurer le souvenir d’une époque et nous rappellent que tout ce qui a été fait reste à faire. Ancrée dans l’instant, l’œuvre de Nan Goldin résiste à l’épreuve du temps : sa justesse, « sans glamour, sans glorification », fait que son éclat ne fanera pas. Pour le Parcours Saint-Germain, Nan Goldin présente des photographies plus récentes, et plus rares, dans lesquelles son monde intérieur se devine, en reflet, dans le paysage.

 

170 boulevard Saint-Germain, 75006 Paris