Angélique Lecaille

  • éjecta, 1576 sur socle en bois brûlé, 2016 , bronze 13x15x12cm © Richard Louvet

    éjecta, 1576 sur socle en bois brûlé, 2016 , bronze 13x15x12cm © Richard Louvet
    34594466855_489c1a8c89_b

  • éjecta, 1576 sur socle en bois brûlé, 2016, bronze et bois brûlé, bronze 13x15x12cm, socle 30x12x150cm © Marc Domage, exposition Le baiser du charbon ardent 2016 Centre d'art de Pontmain

    éjecta, 1576 sur socle en bois brûlé, 2016, bronze et bois brûlé, bronze 13x15x12cm, socle 30x12x150cm © Marc Domage, exposition Le baiser du charbon ardent 2016 Centre d'art de Pontmain
    33784238423_32ff3ca06a_b

  • Ejecta, 1576, 2015, bois sablé et teinté , 13 x 15 x 12cm © Richard Louvet

    Ejecta, 1576, 2015, bois sablé et teinté , 13 x 15 x 12cm © Richard Louvet
    34208257530_65363111f8_b

  • Cairn, 2014, terre, graphite sous globe en verre et socle en métal, 70 x 50 cm © L’artiste, Exposition Cairn 2013 Galerie Mélanie Rio

    Cairn, 2014, terre, graphite sous globe en verre et socle en métal, 70 x 50 cm © L’artiste, Exposition Cairn 2013 Galerie Mélanie Rio
    33784237003_0ae5fc97c9_b

  • Cairn, 2014, terre, graphite sous globe en verre et socle en métal, 70 x 50 cm © L’artiste, Exposition Cairn 2013 Galerie Mélanie Rio

    Cairn, 2014, terre, graphite sous globe en verre et socle en métal, 70 x 50 cm © L’artiste, Exposition Cairn 2013 Galerie Mélanie Rio
    34208256260_155fa8a270_b

  • TRM 1866 (2), 2013, dessin à la mine de plomb, 100 x 150 cm ©Erwan Legars

    TRM 1866 (2), 2013, dessin à la mine de plomb, 100 x 150 cm ©Erwan Legars
    34208251610_e43f73823e_b

  • Angélique Lecaille x I R O, Parcours Saint Germain 2017 © E. Le Gars / Bonnie Montmartre

    Angélique Lecaille x I R O, Parcours Saint Germain 2017 © E. Le Gars / Bonnie Montmartre
    35436127101_23e43c34db_b

  • Angélique Lecaille x I R O, Parcours Saint Germain 2017 © E. Le Gars / Bonnie Montmartre

    Angélique Lecaille x I R O, Parcours Saint Germain 2017 © E. Le Gars / Bonnie Montmartre
    35527387726_3db44189c2_b

  • Angélique Lecaille x I R O, Parcours Saint Germain 2017 © E. Le Gars / Bonnie Montmartre

    Angélique Lecaille x I R O, Parcours Saint Germain 2017 © E. Le Gars / Bonnie Montmartre
    35527387406_f5fd22fa2c_b

Née en 1975

Vit et travaille à Rennes

En 2016, Angélique Lecaille était notamment invitée au Centre d’Art contemporain de Pontmain pour une exposition personnelle et a participé à l’exposition Là- haut, au centre d’art La Graineterie à Houilles. En 2015, le FRAC Bretagne a présenté un ensemble de dessins et sculptures de l’artiste à l’exposition Par quatre chemins au Musée d’art et d’histoire de Saint-Brieuc. Une exposition personnelle, Ecoute dans le vent, les buissons en sanglots, lui a également été consacrée à la galerie melanie Rio de Nantes ainsi qu’à Lendroit éditions à Rennes avec Quand le soleil voulait tuer la lune.

Le travail d’Angélique Lecaille est représenté dans les collections du Fond Régional d’art contemporain de Bretagne, de l’Artothèque de Nantes, du Fond municipal d’art contemporain, Ville de Rennes, ainsi que dans de nombreuses collections particulières.

Angélique Lecaille est représentée par Melanie Rio Fluency.

 

« Dans l’antichambre de l’expérience esthétique que promet la virtuosité du travail à la mine de plomb sur grands formats, ne devrait-on pas considérer la technique, le sujet, les références et peut-être cette humeur comme autant de moyens empruntés au passé pour ré-interroger la pertinence du medium ? Angélique Lecaille met le dessin à l’épreuve du présent – jusqu’à épuisement de la feuille et de la main. Que peut le dessin, quel « mot nouveau » le noir peut-il formuler face à ce présent traversé par des flux à grande vitesses d’images hyper- réelles, quand le monde menace de disparaître sous sa propre reproduction (comme y sont destinées les grottes répliquées pour les besoins du tourisme), de disparaître, enfin, après l’épuisement de ses ressources et le dérèglement de la nature (comme le prédisent les films catastrophes dont les scenarii sont pris aux sérieux par les climatologues), un monde à l’aube de la catastrophe ? »

Extraits du texte de Julie Portier « Le dernier Dessin » pour DDAB.org

 

IRO : 38 RUE SAINT-SULPICE, 75006 PARIS